Skip primary navigation
skip.tertiary.navigation

L’ADN DE LA COURSE

L’ADN DE LA COURSE

Le long passé prestigieux de Jaguar dans le sport motorisé a toujours été lié à l’évolution des voitures de route. Notre entrée dans le monde de la Formule E perpétuera cette tradition pour réussir à construire un avenir de véhicules électriques.

NOS VOITURES DE COURSE

LES POINTS TOURNANTS DE NOTRE HISTOIRE

XK120

1948-1954 – SILVERSTONE & LE MANS

À l’époque, la XK120 est une toute nouvelle voiture sport et le meilleur banc d’essai pour le moteur révolutionnaire XK de Jaguar. Elle est la voiture de production la plus rapide du monde. En 1949, la XK120 remporte le drapeau à damier à Silverstone. Un an plus tard, trois XK120 font leur début au Mans. Ce fût le commencement d’une ère nouvelle dans le monde de la course automobile.

C‑TYPE

1951-1953 – LE MANS

En 1951, lorsque l’ingénieur en aéronautique Malcolm Sayer se joint à Jaguar, il apporte avec lui sa rigueur aéronautique et son excellence. Le fruit de sa première collaboration avec Jaguar, la C-Type, remporte la victoire au Mans. De son côté, le conducteur de la seconde voiture, Stirling Moss, bat le record du tour. En 1953, la C-Type l’emporte une nouvelle fois au Mans où elle ravit trois des quatre premières places.

D‑TYPE

1954-1957 – LE MANS

De mauvaises conditions météorologiques privent la D-Type de la victoire lors du Mans de 1954, même après avoir atteint une vitesse maximale fracassante de 273 km/h. Quoi qu’il en soit, la voiture remporte la victoire les trois années suivantes en 1955, 1956 et 1957, année où elle remporte cinq des six premières places. Encore à ce jour, la D-Type est la voiture qui a remporté le plus de victoires parmi les voitures jamais construites.

XJS

1975-1996 – COUPE D'EUROPE DES VOITURES DE TOURISME ET 24 HEURES DE SPA

En 1982, sous la bannière TWR, le pilote de course britannique Tom Walkinshaw participe à la Coupe d'Europe des voitures de tourisme au volant de la XJS à moteur V12. Il y remportera plusieurs victoires. En 1984, Tom Walkinshaw remporte le championnat des pilotes lors de la Coupe d'Europe des voitures de tourisme. La même année, il remporte le prestigieux 24 Heures de Spa.

XJR-9

1983-1991 – 24 HEURES DE DAYTONA ET DU MANS

La XJR à cockpit fermé s’avère redoutable dans les courses d’endurance sur longue distance partout dans le monde – mais pas autant que la XJR-9 1988. Cette supercar à moteur V12 a remporté la victoire au 24 heures de Daytona et au 24 heures du Mans, où le pilote Martin Brundle ainsi que Jaguar se sont vus décerner respectivement le titre de champion du monde des pilotes et celui de champion du monde des constructeurs.

R1 to R5

2000-2004 – FORMULE 1

L’incursion de Jaguar dans l’univers de la Formule 1 a permis à l’ancien pilote Ferrari, Eddie Irvine, de monter plusieurs fois sur le podium pendant son mandat. L’écurie a également servi de plateforme d’entraînement pour le très célèbre pilote australien, Mark Webber. Panasonic Jaguar Racing est la propriété de Ford qui est également responsable de la conception des trois voitures, toutes équipées du moteur Cosworth V10.

I‑TYPE

2016 – FORMULE E 

L’équipe se regroupe ! C’est inspirée par notre héritage en course automobile et motivée par une équipe d’ingénieurs spécialisés en course automobile reconnus et de techniciens hors pair, que l’équipe Panasonic Jaguar Racing accompagnée de l’incroyable I-Type entrent en Formule E : avec courage, esprit de compétition et rage de vaincre. Gardez un œil sur ce site!

SUIVEZ-NOUS

Pour un accès exclusif à l’écurie, aux voitures et à l’action, suivez-nous en cliquant sur les liens ci-dessous.

SUIVEZ-NOUS

Pour un accès exclusif à l’écurie, aux voitures et à l’action, suivez-nous en cliquant sur les liens ci-dessous.