Skip primary navigation
skip.tertiary.navigation
  1. RAPPORT DE COURSE
    MONACO, LE SAMEDI 13 MAI 2017 :

    L’ÉQUIPE PANASONIC JAGUAR RACING ENREGISTRE DES POINTS UNE NOUVELLE FOIS LORS DE SES DÉBUTS À MONACO

    • L’équipe Panasonic Jaguar Racing a enregistré de nouveau des points lors de l’ePrix de Monaco en Formule E, où Mitch et Adam se sont classés au 10e et 14e rang

      Au départ de la course, Mitch, en 14e position, et Adam, en 17e position, ont adopté une stratégie agressive sur ce circuit urbain réputé pour sa difficulté.

      À mi-course, après une collision avec des concurrents, l’équipe a opté pour une stratégie opportuniste. Ils ont réagi immédiatement et ont demandé à leurs pilotes d’effectuer leurs arrêts au stand obligatoires de manière anticipée.

      Regardez les meilleurs moments de la dernière course de Formule E sur le circuit de Monaco.

      La vidéo est seulement disponible en anglais.

      La voiture de sécurité n’a toutefois été déployée que lorsque l’équipe rentrait au stand, ce qui a amené Mitch à rejoindre la course derrière la voiture de sécurité avec un tour d’avance. Un peu secoué par la voiture de sécurité, il a tout de même su utiliser une énergie précieuse pour rejoindre le groupe.

      James Barclay, directeur de l’équipe Panasonic Jaguar Racing : « C’est une véritable opportunité pour nous de pouvoir faire nos débuts en Europe et de remporter un point lors de notre tout premier ePrix à Monaco. Nous avions opté pour une stratégie agressive, mais malheureusement la voiture de sécurité a dû être déployée plus tôt que prévu et cette stratégie ne nous a pas apporté l’avance que nous espérions. Toutefois, en tant que nouvelle équipe, il est important que nous tentions cette stratégie quand nous pensons pouvoir le faire. »

      Mitch Evans, n° 20, a rapporté : « Nous avons gagné un avantage lors de la course et repartons avec des points qui sont importants pour la seconde course à Paris. Nous faisons de grands progrès. C’est formidable de piloter pour une équipe qui n’a pas peur de tirer profit des opportunités lorsqu’elles se présentent. C’est une vraie preuve de l’esprit de course. »

      Adam Carroll, n° 47, a déclaré : « C’est un véritable défi que de piloter sur un circuit technique comme celui-là, et de devoir gérer son énergie et son rythme en même temps. La chance n’était pas de notre côté, mais nous l’avons accompli avec la I-TYPE. Un second point représente beaucoup pour l’équipe.

      L’équipe va maintenant faire le trajet jusqu’à Paris pour la deuxième fin de semaine de course, une première dans l’histoire de ce sport.

      James Barclay a ajouté : « Mitch et Adam ont travaillé dur avec leurs ingénieurs sur simulateur, mais rien ne vous prépare mieux à la course que de vous rendre sur le circuit et de l’essayer. La fin de semaine prochaine s’avère prometteuse, et je suis sûr que nous allons apprendre beaucoup là-bas. »