Afin d’améliorer notre site web, nous souhaiterions utiliser des cookies pour enregistrer certaines informations dans votre ordinateur. Nous avons déjà envoyé un des cookies que nous utilisons car certaines parties du site ne peuvent pas fonctionner sans lui. Vous pouvez supprimer et barrer l’accès à tous les cookies envoyés par notre site, mais, dans ce cas, certaines parties du site ne fonctionneront pas. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons et la façon de les supprimer, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

NEWS.

ACTUALITÉS JAGUAR

NOUVELLE SAISON, NOUVELLE VOITURE : L’ÉQUIPE PANASONIC JAGUAR RACING ÉLECTRISE LA FORMULE E COMME JAMAIS

Londres, le 19 septembre 2018 – L’équipe Panasonic Jaguar Racing a dévoilé la toute nouvelle Jaguar I‑TYPE 3 de deuxième génération, une voiture de course en Formule E, au Design Museum de Londres. Ce design audacieux pousse les limites de l’innovation et de la technologie, illustrant l’avenir de la course automobile électrique.

Aujourd’hui, l’équipe britannique a confirmé la participation du pilote brésilien, Nelson Piquer Jr, et du pilote néozélandais, Mitch Evans, afin de représenter l’équipe Panasonic Jaguar Racing lors de la saison 5 du Championnat ABB FIA de la Formule E. La saison dernière, Piquer Jr et Evans ont contribué au succès de l’équipe Panasonic Jaguar Racing en quadruplant leurs points de la saison 3. La compétition sera plus élevée que jamais puisqu’une onzième équipe s’est jointe au classement lors de la saison d’ouverture à Dariya en Arabie saoudite le 15 décembre dernier. Cette année, Jaguar a pour but de compléter la saison dans les premiers, avec un podium habituel.

L’équipe Panasonic Jaguar Racing a développé leur motorisation complète à l’interne, ce qui a renforcé la mission de l’équipe : la course à l’innovation. Ces composants Jaguar fabriqués sur mesure consistent en un système moteur‑générateur (MGU), un onduleur de carbure en silicium, une transmission, un système de refroidissement, un système de contrôle du moteur (MCU) ainsi qu’un nouveau logiciel de contrôle de la transmission. Ce moteur‑générateur offre une rotation de moteur de 30 000 tr/min, doublant ainsi le taux de la voiture 2018 en Formule 1, ce qui permet à la Jaguar I‑TYPE 3 de passer de 0 à 100 km/h en 2,8 secondes.

Grâce à son efficacité accrue et son poids comparable à celle de la I‑TYPE 2, la nouvelle motorisation est 25 % plus puissante et produit jusqu’à 250 kW (335 ch). La Jaguar I‑TYPE 3 détient aussi 800 nouvelles pièces comparées à la I‑TYPE 2. Lors des deux dernières saisons, la I‑TYPE 2 et la I‑TYPE 3 ont obtenu plus de 1 000 nouvelles pièces combinées ensemble, ce qui prouve qu’elles sont constamment en développement.

Une technologie de batterie accrue permet à Jaguar et aux autres équipes du championnat d’éviter de changer de voiture à mi-parcours. Cette saison-ci, la Formule E introduit un mode d’attaque pour chaque équipe qui leur permettra d’accélérer avec une puissance de 225 kW, qui sera activée lors d’une zone ciblée. Lorsque les pilotes utilisent ce mode d’attaque, leurs phares à DEL (une nouvelle fonction imposée par la FIA) s’illumineront d’une autre couleur pour que les spectateurs identifient les voitures qui utilisent ce mode.

strong>James Barclay, directeur de l’équipe Panasonic Jaguar Racing, a affirmé : « L’équipe Panasonic Jaguar Racing a fait des progrès immenses lors de la Formule E.Nous nous attendons à ce que l’arrivée de la deuxième génération de la voiture de course en Formule E et les nouvelles réglementations contribueront à une saison remplie d’actions. Cela veut aussi dire que toutes les équipes commencent au même point et au même moment. Nous pensons que nous sommes la première équipe à développer notre motorisation entièrement à l’interne, ce qui nous permet de garder le contrôle de nos designs et nos mises au point. Nous espérons donc que cela nous donnera un avantage. La technologie évolue rapidement et la deuxième génération de notre nouvelle voiture sera très importante pour nous aider à développer nos performances et nos véhicules à batterie.

« Nous sommes heureux d’avoir Nelson et Mitch avec nous encore une fois afin de nous assurer de la constance de l’équipe. Leurs connaissances combinées, leur expérience ainsi que leur vitesse nous aideront grandement à atteindre nos objectifs afin de faire des points à chaque course et à embarquer sur le podium à la fin. »

Nelson Piquet Jr, pilote de l’équipe Panasonic Jaguar Racing, #3, a affirmé : « Je fais partie de cette compétition depuis le tout premier jour et je me suis amélioré tout comme les technologies en Formule E. C’est donc remarquable de voir combien les choses ont changé. La Jaguar I‑TYPE 3 appartient à une toute nouvelle lignée sauvage, avec ses propres défis et subtilités. Le nouveau châssis est plus large et plus rapide, ce qui aura des impacts positifs sur les circuits plus étroits. »

Mitch Evans, pilote de l’équipe Panasonic Jaguar Racing, #20, a affirmé : « La saison dernière a été notre meilleure à ce jour, et j’ai fait des points records pour l’équipe, en plus de notre premier podium à Hong Kong et notre position en tête lors de la course à Zurich. L’équipe a travaillé très fort pour rendre la Jaguar I‑TYPE 3 encore plus compétitive. Nous voulons nous battre en tête à chaque course. Nous avons montré notre persévérance lors de la dernière saison et nous avons encore plus d’attentes pour la saison 5. »

La saison 5 représente un nouveau chapitre pour l’équipe Panasonic Jaguar Racing et son parcours dans l’électrification. Elle se prépare ainsi pour l’inauguration du championnat eTROPHY Jaguar I‑PACE plus tard cette année. Ce championnat de voiture de production tout électrique, une première au monde, sera la série officielle lors du Championnat ABB FIA de la Formule E. On y retrouvera 20 voitures de course Jaguar I‑PACE sur les pistes de plusieurs grandes villes du monde entier.
© Jaguar Land Rover Canada ULC, 2019